Projets scolaires à Frasnes-lez-Anvaing « Deux, trois clics, attention aux claques ! »

Début
1 octobre 2021
Fin
30 novembre 2021 (All day)
Timezone
UTC+2

Spectacle et animations sur le cyber-harcèlement dans les classes de 5ème et de 6ème primaire et de 1ère et de 2ème secondaire de Frasnes-lez-Anvaing.

L'événement débute dans :

Event Details

Le cyber-harcèlement est devenu un fléau auprès des jeunes. Cette problématique est de plus en plus fréquente, voilà pourquoi le Centre culturel a décidé de s’associer avec les écoles primaires et l’établissement secondaire de l’entité afin de mettre en place un projet scolaire de grande envergure sur ce sujet.

 

Ecoles primaires
Durant les mois d’octobre et de novembre, l’Asbl Théracommuni mènera des animations dans les classes de 5ème et de 6ème primaire de l’entité.

Un éventail de thèmes seront abordés : le cyber-harcèlement, les conflits, les menaces, la violence, les réseaux sociaux, le mal-être, les jugements, le regard des autres, etc.

Les enfants seront invités à rechercher des solutions à ces problématiques en réalisant des activités créatives telles que la fabrication de vidéos, de messages audios ou d’affichettes qui seront ensuite exploités comme outils de sensibilisation.

 

Athénée Royal
En novembre, le Théâtre du Copion passera dans les classes de 1ère et de 2ème secondaire de l’Athénée Royal Lucienne Tellier d’Anvaing avec son spectacle interactif « Chut au silence ! ».

Les jeunes seront amenés à participer à cette animation de manière ludique. Ils pourront, par le jeu et en toute liberté, réfléchir aux comportements de harcèlement et à leurs conséquences.

L’histoire…
Andréa est un garçon timide et sans histoire qui, depuis quelques temps, subit les agressions de Louane, une jeune de son école. Andréa est désemparé et ne sait pas quoi faire pour ne plus subir cette situation.

Anaïs était une fille pleine d’entrain mais ce plaisir a disparu et elle enchaîne les périodes d’absentéisme scolaire. Elle reçoit, en effet, depuis plusieurs semaines sur son profil Facebook des messages qui la détruisent au point de ne plus vouloir aller à l’école…