Projet scolaire à Frasnes

Début
12 novembre 2020
Fin
13 novembre 2020 (All day)
Adresse
Centre de Frasnes-lez-Buissenal   Voir la carte
Téléphone
069/34.33.00

0.00

Projet sur le vivre-ensemble, mené avec les écoles de Frasnes-lez-Anvaing.

Rupture de stock

L'événement débute dans :

Event Details

Le Centre culturel s’associe avec les écoles de l’entité de Frasnes-lez-Anvaing, la Province de Hainaut, la Bibliothèque communale, la Maison des Jeunes Vaniche et l’Administration communale de Frasnes-lez-Anvaing pour mettre en place un projet sur le « vivre-ensemble »

Durant tout le mois d’octobre, des ateliers créatifs sont proposés aux élèves de 3ème et 4ème primaires des écoles de l’entité de Frasnes-lez-Anvaing. Ceux-ci expérimentent leur « intelligence émotionnelle » par le biais de l’art-thérapie et de la gestion positive des conflits. Ils apprennent à se connaître, à reconnaître leurs émotions, à les exprimer et à écouter leurs camarades sans jugement… Ensuite, ils réaliseront un jardin japonais dans lequel chacun pourra mettre son ressenti et ce qu’il a retenu de ce parcours sur la découverte du vivre-ensemble.

Les 12 et 13 novembre, deux journées de clôture du projet sont prévues pour les enfants dans le centre de Frasnes-lez-Buissenal.
Au programme : l’exposition de tous les jardins japonais réalisés par les classes, des animations sur le thème du vivre-ensemble ainsi que le spectacle « Y’a pas de lézard » de Sequenza Cie.

 

Le spectacle

La pièce expose le vécu d’un enfant confronté au phénomène de bouc émissaire. Elle a été écrite en partant d’observations d’élèves en cadre scolaire.

« Léo a 13 ans, c’est un garçon comme les autres…
Sauf qu’il bégaie,
qu’il parle tellement vite qu’on ne comprend rien,
qu’il bouge sans arrêt
et en plus, il pique des crises.
Il est sur la sellette et, au moindre souci,
c’est à lui qu’on pense, forcément.
Le voyage de classe à Amsterdam s’organise.
Léo perd son enveloppe avec l’argent destiné au voyage.
Le lendemain, la situation s’envenime,
la cagnotte de classe pour le voyage scolaire disparaît à son tour… »